Patrimoine culturel, espaces protégés et dunes sahariennes.
JourTourRepasHébergement
1Casablanca - Marrakechh DînerHotel
2Marrakech Petit déjeuner, DînerHotel
3Marrakech - Essaouira Petit déjeuner, DînerRiad
4Essaouira – Sidi Kouiki - Agadir Petit déjeuner, DînerHotel
5Agadir – Vallée du Tifrit - Agdz Petit déjeuner, DînerHotel
6Agdz - Ramlia Petit déjeuner, DînerHotel
7Ramlia - Merzouga Petit déjeuner, DînerHotel
8Merzouga – Gorges du Todra - Imichil Petit déjeuner, DînerHotel
9Imichil – Cascades d'Ouzoud - Casablanca Petit déjeunerHotel
10Casablanca – Ville d'origine Petit déjeunerNo

Notas

Cet itinéraire est recommandé pendant les mois de mai à septembre, car il y a des tronçons de montagne qui peuvent être inaccessibles par la neige.

Inclus

  • Transfert Casablanca / Marrakech
  • Véhicule 4×4 en circuit privé
  • Chauffeur
  • Carburant
  • Visite guidée avec guide local pour la visite de Fès
  • Dromadaire (1 par personne)
  • Repas et hébergement indiqués dans le tableau.

Non inclus

  • Vol
  • Billets de concert
  • Boissons
  • Assurance voyage
  • Les pourboires et tout ce qui n’est pas inclus dans le programme
  • Tout service non mentionné dans la section inclut.

Planification du voyage

jour 1
Casablanca – Marrakech

Accueil à l’aéroport de Casablanca et transfert à l’hôtel Marrakech.

jour 2
Marrakech

Après le petit déjeuner, nous visiterons la Médina et la célèbre place Jamaa el Fna.

Marrakech a été fondée en 1062 par Youssef Ibn Tachfin, le premier émir de la dynastie berbère almoravide et était la capitale de l’Empire islamique.

Marrakech est l’une des villes les plus importantes du Maroc, et se trouve dans le sud du pays, au pied de l’Atlas. Elle possède de nombreux monuments du patrimoine mondial, ce qui en fait la principale attraction touristique du pays.
En 2001, l’UNESCO a déclaré la place Jamaa patrimoine oral de l’humanité, l’une des places les plus fréquentées d’Afrique et du monde. Tout à Marrakech tourne autour de Jamaa el Fna, une multitude de personnes se rassemblent dans cet espace public qui le remplit de couleurs et de culture ; musiciens, conteurs, charmeurs de serpents, danseurs, dentistes, vendeurs de jus de fruits, acrobates, écrivains, porteurs d’eau, vendeurs de plantes médicinales. . . Au crépuscule, la place se remplit de stands de nourriture éclairés par des centaines de lumières, et à la tombée de la nuit, un nombre infini de personnes se rassemblent pour manger. Au loin, en observant la scène de la place, se trouve le plus ancien monument almohade de la ville, la mosquée de Katoubia, célèbre surtout pour son minaret à base carrée, que Yacoub a construit le Mansour à la fin du XIIe siècle, et qui représenta la référence de la Giralda de Séville et de la Tour Hasan à Rabat. La Tour Katubia est le bâtiment le plus haut de Marrakech et, avec ses 77 mètres de hauteur, domine la Médina et peut être vue de loin lorsque vous atteignez la ville.

Au nord de la place Jemaa el Fna se trouve le souk, où chaque secteur porte le nom du principal type de marchandises qu’il offre (vêtements, épices, fourrures, babouches, tapis, laine, bois, céramique, etc.), ou des ateliers des artisans (teinturiers, charpentiers, forgerons, etc.). Le souk des tapis occupe la zone de l’ancien marché aux esclaves. Au nord-est du souk se trouve le quartier des tanneurs, qui s’étend le long de la rue Bab Debbagh, ainsi appelée en raison de la porte portant le même nom.

La Médina, la vieille ville, est protégée par un cordon de bastions en terre rouge entourant un labyrinthe de ruelles pleines de palais, marchés, mosquées, dômes et minarets. La Médina de Marrakech a été déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1985, et est aujourd’hui un site incontournable. Son cœur et son point de départ est la grande place Jemaa el Fna.

Hébergement à l’hôtel.

jour 3
Marrakech – Essaouira

Après le petit déjeuner, nous nous dirigerons vers Essaouira, la ville de la lumière et du vent.

En chemin, nous visiterons la coopérative d’Assafar, où l’huile d’argan est fabriquée et où seules les femmes travaillent. L’argan “L’or véritable du Maroc” possède de précieuses propriétés nutritionnelles et dermatologiques. Sa production est faite à la main et les chèvres sont chargées d’initier le processus. Ces animaux grimpent sur les branches des arganiers, mâchent leurs fruits et crachent ensuite leurs pierres. Plus tard, les femmes les ramassent et les battent avec une pierre pour les écraser avec un moulin. Au cours de la visite de la coopérative d’Assafar, nous découvrirons la vie quotidienne de ses travailleurs, qui nous expliqueront en détail le processus complexe de fabrication de cette huile.

Essaouira, en Amogdul berbère “la bien guardada”. Située à 170 kilomètres à l’ouest de Marrakech, c’est l’ancienne ville de Mogador, ainsi appelée parce que c’est un lieu historiquement lié au Portugal, qui y a établi un établissement commercial. Essaouira, est une petite ville fortifiée baignée par l’Atlantique fondée en 1764 par le sultan alaouite Sidi Mohammed Ben Abdallah, profitant des anciennes fortifications portugaises de Mogador avec la volonté de faire de la ville un port commercial ouvert sur le monde.

Sa médina ou vieille ville est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 2001. Essaouira est l’une des villes les plus attractives de toute la côte atlantique marocaine grâce à son climat tempéré toute l’année, à la gentillesse de ses habitants, à son patrimoine culturel et architectural.

La médina est un lieu à savourer sans hâte, l’atmosphère qui règne dans les rues animées, où se côtoient artisans, commerçants et pêcheurs, ce qui est une grande attraction. L’artisanat d’Essaouira est riche et varié, ils sont maîtres dans l’orfèvrerie, la marqueterie et l’ébénisterie, notamment avec le bois de thuya.

Dans cette ville, il y a toujours eu un échange culturel qui est toujours maintenu. Depuis 1998, le Festival Gnawa et musiques du monde d’Essauira a lieu chaque année en juin. Cet événement rassemble des centaines d’artistes locaux et internationaux qui présentent un mélange musical de musiciens avec un grand répertoire de différents thèmes et styles tels que le jazz, la pop, le rock ou le reggae. Hébergement au Riad.

jour 4
Essaouira – Sidi Kaouki – Agadir

Après le petit déjeuner, nous emprunterons la route parallèle à l’océan pour rejoindre le village d’El Ghazoua, où nous ferons un détour qui nous mènera au Cap Sim, un endroit spectaculaire entre la mer et le désert du Sahara entouré de dunes avec des plages vierges et un petit village de pêcheurs. Nous continuerons vers Sidi Koauki, une plage large et étendue à côté d’une forêt de Tuyas ; le nom du lieu est en l’honneur d’un saint homme du XIXe siècle, dont le sanctuaire, situé à la fin de la plage (morabito), attire chaque année en août de nombreux pèlerins. A Sidi Koauki, nous aurons la possibilité de faire une promenade à cheval ou à dos de chameau sur la même plage. Nous continuerons notre voyage vers la vue spectaculaire sur l’océan Atlantique au Cap Rhir, et continuerons vers Taghazout, un petit village touristique qui jouit d’un climat doux toute l’année, sa plage de 7 km de sable fin est un centre de surf de renommée mondiale. De là, nous continuerons vers Agadir, une ville située entre l’Anti-Atlas et le désert du Sahara. Agadir est le centre touristique par excellence du Maroc, sa plage de sable fin de 10 km et plus de 300 jours de soleil par an l’agrémentent. Nuit à l’hôtel.

jour 5
Agadir – Vallée du Tifrit – Agdz

Petit déjeuner et départ pour la vallée de Tifrit appelée “Vallée du Paradis” par les hippies dans les années 70. Située à 1160 d’altitude, pays de la tribu berbère d’Ida Outanane qui vécut indépendamment jusqu’en 1927, la vallée est entourée de palmiers de montagne, les vôtres, oliviers et arganiers et son miel thym, fleur d’oranger ou cactus est très apprécié. En août, la fête du miel de Moussem est célébrée. Nous suivrons la route à travers les zones de montagne semi-désertiques avec des paysages attrayants qui cachent de petits villages à l’architecture traditionnelle, pour atteindre la ville de Taliouine “terre de safran”, est le plus grand centre de production de ce produit au Maroc, comme l’est aussi la zone de l’origan. Pendant les saisons de floraison, les montagnes et les pentes sont couvertes de couleurs. La casbah et le souk de Taliouine, très populaires auprès des communautés environnantes pour vendre leurs produits et acheter des provisions, méritent une visite.

Nous suivrons la route à travers Tazenakht, un village de l’Anti Atlas célèbre pour ses tapis berbères aux couleurs magnifiques et ses motifs géométriques connus sous le nom de “Ouauzguites”.

L’après-midi et le soir, nous arriverons à Agdz, au bout de la vallée de la rivière Draa, où, conformément à la tradition, nous séjournerons à l’hôtel. Agdz signifie “lieu de repos”. Dans le passé, Agdz servait de point d’arrêt pour les caravanes reliant Marrakech à Tombouctou.

jour 6
Agdz – Ramlia

Après le petit déjeuner, nous quittons Agdz pour nous rendre à l’oasis de Ramlia, située au sud-est du désert du Sahara, près de la frontière algéro-marocaine. Pour atteindre Ramlia, nous traverserons de magnifiques paysages désolés, Ramlia est au milieu de nulle part, ses habitants sont d’anciens nomades, ils appartiennent tous à la tribu des Aït Khebbach, qui fait partie du grand groupe amazigh des Ait Atta du désert du Sahara du sud-est du Maroc et sont caractérisés par leur grande hospitalité.

Dîner et nuit dans un hôtel situé au milieu du désert le plus pur.

jour 7
Ramlia – Merzouga

Nous nous lèverons tôt pour voir le lever du soleil sur les dunes, et après un bon petit déjeuner nous nous dirigerons vers Merzouga, un petit village du sud-est du Maroc situé au pied du Grand Erg Chebi, désert du Sahara. L’Erg Chebbi a une longueur de 22 km (du nord au sud) et une largeur de 5 km, et ses dunes ont une hauteur maximale de 150 m. Nous quitterons le 4×4 et chevaucherons les chameaux qui nous emmèneront au cœur du désert pour profiter d’un coucher de soleil inoubliable. Merzouga est aussi connue comme “La porte des Dunes”. Escalader les dunes et regarder le coucher et le lever du soleil sont quelques expériences qui ne nous laissent certainement pas indifférents. Nuit à l’hôtel.

jour 8
Merzouga – Gorges du Todra – Imichil

Après le petit déjeuner, nous prendrons la direction d’Alnif, ville de l’Anti Atlas au pied de la chaîne de montagnes basaltiques de Jbel Saghro, berceau des Berbères, aussi connu comme les montagnes du désert pour rejoindre la ville de Tinerhir, située dans une large vallée baignée par la rivière Todra qui apporte l’eau d’irrigation aux nombreuses parcelles cultivées à l’ombre des palmeraie. La palmeraie de Tinerhir, longue de plus de trente kilomètres, s’étend au sud des gorges du Todra, une des portes naturelles qui relient l’Atlas au Sahara. C’est l’une des plus belles oasis de la région. Les Gorges du Todra sont situées à l’extrémité nord de la palmeraie de Tinerhir, au pied de la chaîne de montagnes du Haut Atlas oriental. Peu à peu cette palmeraie se rétrécit, et les parois rocheuses calcaires qui la délimitent s’élèvent jusqu’à trois cents mètres de haut et se séparent en une vingtaine de mètres, son point le plus étroit étant à une dizaine de mètres de large. De là, nous nous dirigeons vers Tamtatouchte et remontons les gorges par le spectaculaire col de Tizi-n-Tirherhoucine, à 2 650 mètres d’altitude, jusqu’au plateau de la vallée d’Assif Melloul, “rivière blanche” dans le Haut Atlas central, zone de pâturage et de transhumance. Un voyage dans le temps au cœur de l’Atlas, loin des routes touristiques. Ils y vivent avec des maisons en pisé et en pierre éparpillées dans toute la vallée, l’une des communautés berbères les plus ancestrales du pays. Ce sont des bergers semi-nomades qui conservent leurs traditions séculaires et nous arriverons à Imichil, un village situé dans la même vallée, à plus de 2200 mètres d’altitude. Dans ses environs toutes les montagnes de la zone dépassent les 3000 mètres. La région est riche en pâturages. Nous visiterons le célèbre lac de Tizlit, le lac de la mariée qui à côté du lac du marié Isli, quelque chose de plus lointain, une belle légende d’amour a été créée.

La légende raconte que deux jeunes amants, ne pouvaient pas se marier en raison de l’opposition de leurs familles respectives, ce qui a causé que les deux séparément sont allés dans les montagnes avec leurs troupeaux, il y avait tellement de larmes qui provenaient de leurs yeux qu’ils ont formé les deux lacs qui sont dans les environs de Imilchil, le Tisli et le Isli.

A Imichil on célèbre pendant le mois de septembre le “Moussem”, un mariage multiple, dans une esplanade près d’Imichil, là, une série de khaïmas sont montés, où les pactes entre tribus de l’Atlas sont faits, toutes les jeunes femmes mariées sont concentrées avec leur famille et une série de codes précède les cérémonies, les jeunes hommes mariés, marchent entre les khaïmas comme une fête, recherchent celui qui sera son épouse, puis on fête la cérémonie de tous les couples. Vêtements, bijoux et coutumes. C’est un véritable spectacle de couleur.
Dîner et nuit dans un hôtel de montagne traditionnel.

jour 9
Imichil – Parc national des cascades d’Ouzoud – Casablanca

Petit déjeuner et route vers Casablanca, en chemin nous visiterons les cascades d’Ouzoud, situées dans le petit village de Tanaghmeilt dans le Moyen Atlas, considéré comme le plus haut et le plus beau du pays. Trois chutes d’eau font tomber l’eau de la rivière Ouzoud d’une hauteur de plus de 100 mètres, créant un paysage naturel impressionnant. Ouzoud est un mot berbère qui signifie “olive” et fait référence aux oliviers voisins qui ombragent le chemin qui mène au fond des cascades. Au sommet des chutes d’eau se trouvent une douzaine de vieux petits moulins qui sont encore en service. La nuit, nous arriverons à Casablanca et resterons à l’hôtel.

jour 10
Casablanca – Ville de destination

A l’heure prévue, transfert à l’aéroport et fin de nos services.

Mapa del recorrido

Voyages Maroc, Circuits 4x4 dans le désert, des visites guidées de Marrakech et bien plus encore ... Nous sommes experts en voyages organisés par le Maroc à vos besoins