De la modernité à la plus grande concentration de fortifications habitées du Haut Atlas.
JourTourRepasHébergement
1Casablanca - Marrakech DînerHotel
2Casablanca – Rabat – Meknes – Fes Petit déjeunerHotel
3Marrakech – Demnate – valle Tassaout – Megdaz- Toufrine Petit déjeuner, DînerHotel
4Toufrine – Skoura – Gorges du Dadès Petit déjeuner, DînerHotel
5Gorges du Dadès - Gorges du Todra - Merzouga Petit déjeuner, DînerHaima
6Merzouga – Ramlia Petit déjeuner, DînerHotel
7Ramlia – Agdz – Ouarzazate Petit déjeuner, DînerHotel
8Ouarzazate – Ait Ben Haddou - Marrakech Petit déjeunerHotel
9Marrakech - Destination Petit déjeunerNo
Extensión
9Marrakech – Essaouira Petit déjeuner, DînerHotel
10Essaouira – Safi – El Jadida – Casablanca Petit déjeuner, DînerHotel
11Casablanca – Ville d'origine Petit déjeunerNo

Inclus

  • Transfert Casablanca / Marrakech
  • Véhicule 4×4 en circuit privé
  • Chauffeur
  • Carburant
  • Visite guidée avec guide local pour la visite de Fès
  • Dromadaire (1 par personne)
  • Repas et hébergement indiqués dans le tableau.

Non inclus

  • Vol
  • Billets de concert
  • Boissons
  • Assurance voyage
  • Les pourboires et tout ce qui n’est pas inclus dans le programme
  • Tout service non mentionné dans la section inclut.

Planification du voyage

jour 1
Casablanca – Marrakech

Accueil à l’aéroport de Casablanca et transfert à l’hôtel Marrakech.

jour 2
Marrakech

Après le petit déjeuner, nous visiterons la Médina et la célèbre place Jamaa el Fna.

Marrakech a été fondée en 1062 par Youssef Ibn Tachfin, le premier émir de la dynastie berbère almoravide et était la capitale de l’Empire islamique.

Marrakech est l’une des villes les plus importantes du Maroc, et se trouve dans le sud du pays, au pied de l’Atlas. Elle possède de nombreux monuments du patrimoine mondial, ce qui en fait la principale attraction touristique du pays.
En 2001, l’UNESCO a déclaré la place Jamaa patrimoine oral de l’humanité, l’une des places les plus fréquentées d’Afrique et du monde. Tout à Marrakech tourne autour de Jamaa el Fna, une multitude de personnes se rassemblent dans cet espace public qui le remplit de couleurs et de culture ; musiciens, conteurs, charmeurs de serpents, danseurs, dentistes, vendeurs de jus de fruits, acrobates, écrivains, porteurs d’eau, vendeurs de plantes médicinales. . . Au crépuscule, la place se remplit de stands de nourriture éclairés par des centaines de lumières, et à la tombée de la nuit, un nombre infini de personnes se rassemblent pour manger. Au loin, en observant la scène de la place, se trouve le plus ancien monument almohade de la ville, la mosquée de Katoubia, célèbre surtout pour son minaret à base carrée, que Yacoub a construit le Mansour à la fin du XIIe siècle, et qui représenta la référence de la Giralda de Séville et de la Tour Hasan à Rabat. La Tour Katubia est le bâtiment le plus haut de Marrakech et, avec ses 77 mètres de hauteur, domine la Médina et peut être vue de loin lorsque vous atteignez la ville.

Au nord de la place Jemaa el Fna se trouve le souk, où chaque secteur porte le nom du principal type de marchandises qu’il offre (vêtements, épices, fourrures, babouches, tapis, laine, bois, céramique, etc.), ou des ateliers des artisans (teinturiers, charpentiers, forgerons, etc.). Le souk des tapis occupe la zone de l’ancien marché aux esclaves. Au nord-est du souk se trouve le quartier des tanneurs, qui s’étend le long de la rue Bab Debbagh, ainsi appelée en raison de la porte portant le même nom.

La Médina, la vieille ville, est protégée par un cordon de bastions en terre rouge entourant un labyrinthe de ruelles pleines de palais, marchés, mosquées, dômes et minarets. La Médina de Marrakech a été déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1985, et est aujourd’hui un site incontournable. Son cœur et son point de départ est la grande place Jemaa el Fna. Hébergement à l’hôtel.

jour 3
Marrakech – Demnate – Imi n’Ifri – valle Tassaout – Megdaz- Toufrine

Après le petit déjeuner, nous irons dans la vallée de Tassaout par une route en dehors des routes touristiques qui traverse la vallée du Teassout jusqu’au réservoir de Ouarzazate.

A 92 km de Marrakech se trouve la ville berbère de Demnate, dans la vallée de Tassaout, située dans l’Atlas central, à 960 mètres d’altitude, entourée d’oliveraies et de maisons en torchis. Demnate, au XIIe siècle a été une ville importante et a été le passage de la route qui reliait l’Atlas central avec les vallées du Todra et Ziz, à cette époque avait une importante communauté juive.

A 6 km de Demmnate se trouve le Pont Naturel d’Imi n’Ifri qui signifie en berbère “la porte du précipice ou de l’abîme”, et par d’autres “la grotte de l’ogre” selon une ancienne légende de la région, raconte qu’un géant et mal vivant dans le lieu effraie la population du milieu. Ce pont relie deux montagnes, séparées par la rivière Mehasseur. Pour continuer notre route, nous devons traverser le pont, car il sert de route régionale, il ya un point de vue fantastique où nous pouvons voir cette merveille impressionnante de la nature. Nous suivrons notre chemin par la route qui traverse la vallée de la rivière Tassaout, jusqu’à Toufrine, et nous logerons dans une auberge berbère traditionnelle.

De Toufrine nous avons la possibilité d’entrer au coeur de la vallée pour rejoindre le village de Megdaz “la perle de l’Atlas”, où se trouve la plus grande concentration de fortifications et d’agadires ou greniers collectifs mieux conservés et habités du Haut Atlas. “Une merveille de l’art berbère”.

La vallée du Tessout est le pays des Berbères Chleuhs, vallées pleines de culture et de traditions. On dit que le premier poète berbère vivait dans ces belles vallées. Au Maroc, la musique, la poésie et les danses berbères sont associées à cette partie de l’Atlas. Les fameuses chansons de Tassaout, ont été appelées par les femmes, qui au crépuscule ont demandé l’attention de leurs hommes qui travaillaient en dehors des vallées. Ces chansons peuvent encore être entendues aujourd’hui.

jour 4
Toufrine – Skoura – Vallée des Roses – Gorges du Dadès

Après le petit déjeuner nous prendrons la route qui nous mène au réservoir d’El Mansour Eddahbi, près de Ouarzazate, construit à l’embouchure du Drâa, sa vallée sépare les montagnes du Haut Atlas Central et la chaîne de montagnes du Saghro, à la sortie du réservoir nous emprunterons la route qui nous mène à travers la palmeraie de Skoura, d’ici une belle route pleine de kasbah d’adobe nous mènera à Kelaat M’Gouna, dans la vallée des roses, dont le nom est donné par la culture des roses damascène, la légende raconte que la première plante est arrivée dans une caravane de pèlerins revenant de La Mecque au dixième siècle. Aujourd’hui, toute la vallée sent le parfum délicat, et la culture est orientée vers la consommation d’eau de rose et l’exportation. A Kelaat M’Gouna, tous les mois de mai, il y a des célébrations pendant 3 jours pour la fin de la récolte des roses, avec de la musique berbère live. Après un bref arrêt, nous reprendrons notre route vers les Gorges du Dadès.

La vallée du Dadès s’élève dans le Haut Atlas et se rétrécit jusqu’à former les gorges du même nom qui, selon les habitants, cachent jusqu’à mille kasbahs. La gorge du Dadès est une gorge profonde de la rivière du Dadès, entre Boumalne Dades et Msemrir. La région est peuplée principalement de membres de différentes tribus imazighen (berbères).

Au nord de Boumalne, les formations rocheuses combinées à l’architecture traditionnelle des kasbahs et des ksars d’adobe semblent émerger de la même roche et sont d’une beauté particulière. Avant d’atteindre Boumalne, dans la gorge de Tamlat, les roches prennent de curieuses formes géométriques dues à l’érosion éolienne, communément appelée “doigts de singe”. Dîner et nuit à l’hôtel dans les gorges.

jour 5
Gorges du Dadès – Gorgess du Todra – Merzouga

Petit déjeuner, nous prendrons la direction jusqu’à arriver à la ville de Tinerhir, située dans une large vallée baignée par la rivière Todra qui apporte l’eau d’irrigation aux nombreuses parcelles cultivées à l’ombre de la palmeraie. La palmeraie de Tinerhir de plus de trente kilomètres de long s’étend au sud des gorges du fleuve Todra, une des portes naturelles qui communiquent l’Atlas avec le Sahara. Les Gorges du Todra sont situées à l’extrémité nord de la palmeraie de Tinerhir, au pied de la chaîne de montagnes du Haut Atlas oriental. Peu à peu cette palmeraie se rétrécit, et les parois calcaires qui la délimitent s’élèvent jusqu’à trois cents mètres de haut et se séparent en une vingtaine de mètres, son point le plus étroit ayant une dizaine de mètres de large.

De là, nous irons à Merzouga, un petit village du sud-est du Maroc situé au pied du Grand Erg Chebi, désert du Sahara. Nous quitterons le 4×4 et chevaucherons les dromadaires qui nous emmèneront vers les hautes dunes pour profiter d’un coucher de soleil inoubliable. Merzouga est aussi connue comme “La Porte des Dunes”. Escalader les dunes et regarder le coucher et le lever du soleil sont quelques expériences qui ne nous laissent certainement pas indifférents. Nous passerons la nuit dans une tente berbère et profiterons d’un dîner traditionnel animé par le son du tam-tam (tambour), dans le cœur le plus authentique du désert.

jour 6
Merzouga – Ramlia

Nous nous lèverons tôt pour voir le lever du soleil dans les dunes, et après un bon petit déjeuner nous nous dirigerons vers l’oasis de Ramlia, une belle oasis de palmiers dans la région du Tafilalt, située dans le sud-est du désert du Sahara, à côté de la frontière algérienne et marocaine.

Pour arriver à Ramlia, nous traverserons de magnifiques paysages désolés, Ramlia est au milieu de nulle part, ses habitants sont d’anciens nomades, ils appartiennent tous à la tribu des Aït Khebbach, qui fait partie du grand groupe amazigh des Ait Atta du désert du Sahara du sud-est du Maroc et qui se caractérise par leur grande hospitalité.

Dîner et nuit dans un hôtel situé au milieu du désert le plus pur.

jour 7
Merzouga – Ramlia – Agdz – Ouarzazate

Nous prendrons le petit déjeuner et prendrons la piste désertique par laquelle passait l’itinéraire du rallye Paris-Dakar, pour arriver à midi dans la ville d’Agdz, dont la traduction littérale serait ” lieu de repos “. Autrefois, Agdz servait de point d’arrêt pour les caravanes reliant Marrakech à Tombouctou, porte d’entrée de la vallée du Draa et zone de bonnes dates. Nous visiterons le village de Tamenougalt, l’ancienne capitale de l’Amazigh (berbère), les premiers habitants du Maroc, puis nous partirons pour Ouarzazate, qui en langue berbère signifie ” sans bruit “. Ouarzazate est aussi connu sous le nom de “Hollywood de l’Afrique”. Dans la ville il y a plusieurs studios de cinéma dont l’un des plus grands au monde, l’Atlas Studios. Hébergement à l’hôtel.

jour 8
Ouarzazate – Ait Ben Haddou – Marrakech

Nous prendrons le petit déjeuner à l’hôtel et continuerons notre route à travers les montagnes du Haut Atlas jusqu’à la ville fortifiée, ou kasbah d’Ait-Ben-Haddou, qui a été fondée à l’époque de la route des caravanes entre le désert du Sahara et la ville actuelle de Marrakech. Les kasbahs étaient autrefois de grands villages berbères fortifiés conçus pour défendre la récolte et les palmeraies qui poussent le long de leurs lits. Ait-Ben-Haddou est protégé par l’UNESCO en tant que site du patrimoine mondial depuis 1987. En raison de la beauté de son environnement avec des paysages naturels à couper le souffle, dans ce lieu de nombreux films sont tournés, après la visite à la casbah, nous nous dirigerons vers Marrakech, pour y arriver, nous traverserons le Haut Atlas par le port de Tichka Tizin, le point le plus élevé de la chaîne de montagnes, la route traverse le territoire Amazigh (Berbère) avec une vue imprenable. Nous arriverons à Marrakech “ville aux mille et une nuits”, et nous logerons à l’hôtel.

jour 9
Marrakech

A l’heure prévue, transfert à l’aéroport et fin de nos services.

EXTENSION À LA CÔTE ATLANTIQUE

jour 9
Marrakech – Essaouira

Après le petit déjeuner, nous nous dirigerons vers Essaouira, la ville de la lumière et du vent.

En chemin, nous visiterons la coopérative d’Assafar, où l’huile d’argan est fabriquée et où seules les femmes travaillent. L’argan “L’or véritable du Maroc” possède de précieuses propriétés nutritionnelles et dermatologiques. Sa production est faite à la main et les chèvres sont chargées d’initier le processus. Ces animaux grimpent sur les branches des arganiers, mâchent leurs fruits et crachent ensuite leurs pierres. Plus tard, les femmes les ramassent et les battent avec une pierre pour les écraser avec un moulin. Au cours de la visite de la coopérative d’Assafar, nous découvrirons la vie quotidienne de ses travailleurs, qui nous expliqueront en détail le processus complexe de fabrication de cette huile.

Essaouira, en Amogdul berbère “la bien guardada”. Située à 170 kilomètres à l’ouest de Marrakech, c’est l’ancienne ville de Mogador, ainsi appelée parce que c’est un lieu historiquement lié au Portugal, qui y a établi un établissement commercial. Essaouira, est une petite ville fortifiée baignée par l’Atlantique. Fondée en 1764 par le sultan alaouite Sidi Mohammed Ben abdallah, elle profite des anciennes fortifications portugaises de Mogador avec la volonté de faire de la ville un port commercial ouvert sur le monde.

Sa médina ou vieille ville est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 2001. Essaouira est l’une des villes les plus attractives de toute la côte atlantique marocaine grâce à son climat tempéré toute l’année, à la gentillesse de ses habitants, à son patrimoine culturel et architectural, mais surtout à l’ambiance qui règne dans les rues animées, où artisans, commerçants et pêcheurs se côtoient, qui est une grande attraction touristique.

Dans cette ville, il y a toujours eu un échange culturel qui continue d’être maintenu. Depuis 1998, le Festival Essauira Gnawa et musiques du monde a lieu chaque année en juin. Cet événement rassemble des centaines d’artistes locaux et internationaux qui présentent un mélange musical de musiciens avec un grand répertoire de différents thèmes et styles tels que le jazz, la pop, le rock ou le reggae. Hébergement au Riad.

jour 10
Essaouira – Safi – El Jadida – Casablanca

Le matin, nous quitterons Essaouira pour rejoindre Safi, une ville située sur la côte atlantique, ce qui ressort le plus dans la ville est la médina, complètement entourée par le mur construit par les Portugais. La vieille ville a un caractère nettement traditionnel qui ne peut plus être vu dans d’autres médinas où le tourisme arrive. En quittant la médina, nous trouverons la colline des potiers. La poterie bleue de Safi est célèbre dans le monde entier !

Nous suivrons la route vers El Jadida, la citadelle fortifiée est déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. De là, nous irons à Casablanca et visiterons la mosquée Hassan II, construite en 1993, la plus grande mosquée du Maroc et la troisième du monde. Nuit à l’hôtel.

jour 11
Casablanca – Ville d’Origine

A l’heure prévue, transfert à l’aéroport et fin de nos services.

Mapa del recorrido

Voyages Maroc, Circuits 4x4 dans le désert, des visites guidées de Marrakech et bien plus encore ... Nous sommes experts en voyages organisés par le Maroc à vos besoins