Trois destinations légendaires et des points de départ et d'arrivée pour découvrir le Maroc.
JourTourRepasHébergement
1Origen - Fès DînerHotel
2Fès Petit déjeunerHotel
3Fès - Merzouga Petit déjeuner, DînerHotel
4Merzouga – Rissani - Ramlia Petit déjeuner, DînerHotel
5Ramlia Petit déjeuner, DînerHotel
6Ramlia – Agdz - Ouarzazate Petit déjeuner, DînerHotel
7Ouarzazate - Marrakech Petit déjeunerHotel
8Marrakech Petit déjeunerHotel
9Marrakech - Fès Petit déjeuner, DînerHotel
10F`ss - Destin Petit déjeunerNo

Notas

Inclus

  • Frais de transfert
  • Véhicule 4×4 en circuit privé
  • Chauffeur
  • Carburant
  • Visite guidée avec guide local pour la visite de Fès et Marrakech
  • Dromadaire (1 par personne)
  • Repas et hébergement indiqués dans le tableau.

Non inclus

  • Vol
  • Billets de concert
  • Boissons
  • Assurance voyage
  • Les pourboires et tout ce qui n’est pas inclus dans le programme
  • Tout service non mentionné dans la section inclut.

Planification du voyage

jour 1
Ville d’origine – Fès

Accueil et transfert à l’hôtel.

jour 2
Fès

Journée complète consacrée à la découverte de la ville de Fès, le soir nous retournerons à l’hôtel, pour un repos mérité. Fès est considérée au Maroc comme le centre religieux et culturel du pays. La ville est divisée en trois zones, Fès el Bali (la vieille zone à l’intérieur des remparts), Fès-Jdid (la nouvelle zone où se trouve le Mellah, le quartier juif), et Ville Nouvelle (la zone française au nord-ouest de la ville). La médina de Fès el Bali est l’un des plus grands sites médiévaux au monde aujourd’hui. L’ensemble de la médina est déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO, ses souks et ses ruelles n’ont pas changé depuis le Moyen Age. Pour découvrir la médina de Fès el Bali, commencez par la porte Bab Boujloud, entrez dans le souk et marchez dans ses ruelles étroites et labyrinthiques, souvent en évitant les mulets chargés de gros ballots.

  • Visite de la madrasa Bou Inania, avec ses précieuses œuvres en bois de cèdre, stucs et marbres et décorations en onyx.
  • La zaouïa de Moulay Idriss, fondateur de la ville.
  • Le quartier andalou avec sa mosquée et la madrasa Es-Sahrij.
  • L’ancien palais Dar Batha, de style arabo-andalou, dédié aux arts et traditions de Fès.
  • La mosquée universitaire d’Al-Karaouine est l’une des plus anciennes au monde, fondée en 859 par Fatima Al-Fihri, fille de Mohammed Al-Fhri, un très riche marchand de l’époque. Après la mort de son père, Fatima et sa sœur ont reçu une grande somme d’argent, puis Fatima a décidé de créer la mosquée universitaire. A l’intérieur, vous pouvez voir de nombreux arcs, des mosaïques, des sculptures sur bois et des peintures d’une grande beauté.

Le quartier des tanneurs, au Moyen Age, la ville est devenue l’un des principaux centres commerciaux du Maghreb, étant le principal producteur d’adargas. (écu en cuir et de forme ovale), utilisé à l’origine par la cavalerie musulmane d’Al-Andalus, avec le nom d’addárqa.

Le Festival Mondial des Musiques Sacrées de Fès, créé en 1994, s’inscrit dans la vie spirituelle et artistique de la ville ; depuis sa création, cet événement a été un véritable succès international. Le Festival de Fès 2001 a été déclaré par les Nations Unies comme l’un des événements les plus exceptionnels contribuant au dialogue entre les civilisations. Elle a lieu chaque année en juin.

jour 3
Fès – Merzouga

Après le petit déjeuner, nous quitterons Fès en direction d’Ifrane, une ville située dans le Moyen Atlas dans une région montagneuse à 1713 mètres d’altitude et avec un climat froid, qui a influencé le surnom de la petite Suisse africaine, à la sortie d’Ifrane, nous prendrons la route des célèbres forêts de cèdres du Moyen Atlas, où vit une des dernières communautés des singes Barbary, une sorte de macaque qui ne peut être vu ici et à Gibraltar. Après un bref arrêt, nous suivrons la route à travers l’impressionnante vallée de la rivière Ziz, à travers des gorges calcaires bordées de palmiers dattiers et mélangées aux constructions de maisons en pisé, ce qui fait de cet endroit un spectacle fascinant pour nos yeux.

La rivière Ziz prend sa source dans le Haut Atlas et creuse son chemin à travers d’impressionnantes falaises, en direction du sud, où elle arrose l’immense palmeraie du Tafilalet. L’eau marque la route vers le désert, elle s’y perd après plus de 270 km de traversée, l’après-midi nous arriverons à Merzouga, connue par “la porte des dunes”, un petit village du sud-est du Maroc situé au bord du Grand Erg Chebi, (désert du Sahara). Là, nous quitterons le 4×4 et monterons les dromadaires qui nous emmèneront vers les hautes dunes du désert pour profiter d’un coucher de soleil inoubliable. Dîner et nuit à l’hôtel au pied des mêmes dunes.

jour 4
Fès – Merzouga – Rissani – Désert

Après le petit déjeuner, nous partons pour Rissani, à 35 km de Merzouga, où nous visiterons le marché coloré, un important centre commercial fréquenté par les gens du désert. Le marché de Rissani est ancestral, dans lequel il y a des artisans du bois, de la vente de bétail, d’épices… ici nous pourrons aussi voir le curieux Parking des ânes, où les gens qui vont au marché gardent les animaux ici.

Rissani est aussi un lieu de rencontre pour les collectionneurs, les chasseurs de fossiles et les chercheurs ; à proximité se trouvent de nombreuses carrières de minéraux et de gisements fossiles.

Historiquement, Rissani était un royaume entre le 8ème et le 14ème siècle, connu sous le nom de Siyilmasa et très important dans la région en raison des caravanes transsahariennes et du mouvement commercial qui existait à l’époque, rivalisant avec Fès et Marrakech. D’ici sont arrivées de grandes caravanes de chameaux qui exportaient des métaux, des tissus et des dattes au Soudan et en Guinée. Ibn Battuta raconte son voyage au Mali en 1352 :

Je suis arrivé dans la ville de Siyilmasa, qui est l’une des plus belles et abondantes en excellentes dates, qui ressemble à la ville de Bassorah, mais les Siyilmasa sont mieux (…) J’ai acquis des chameaux et me suis mis en voyage dans une caravane où de nombreux marchands de Siyilmasa…

L’après-midi, nous prendrons la route du désert et séjournerons dans un hôtel au cœur le plus authentique du désert et profiterons d’un dîner traditionnel accompagné par le son du tam-tam. (Il y a la possibilité de dormir dans haima).

jour 5
Désert – Ramlia

Nous nous lèverons tôt pour voir le lever du soleil dans les dunes, et après un bon petit déjeuner nous irons à l’oasis de Ramlia, une oasis de palmiers de la région du Tafilalt, située au sud-est de l’Erg Chebbi (désert du Sahara), près de la frontière entre l’Algérie et le Maroc. Nous visiterons la palmeraie arrosée par une tergua traditionnelle ou un canal construit manuellement, “sans eau il n’y avait pas de vie dans le désert” et profiterons de l’hospitalité qui caractérise ses habitants. Les habitants de l’oasis de Ramlia sont d’anciens nomades, ils appartiennent tous à la tribu Aït Khebbach, qui fait partie du grand groupe amazigh des Ait Atta du désert du Sahara du sud-est du Maroc. Dans les environs de Ramlia, nous verrons quelques communautés nomades avec leurs troupeaux. Dîner et nuit dans un hôtel situé au milieu du désert.

jour 6
Désert – Ramlia – Agdz – Ouarzazate

Nous prendrons le petit déjeuner et prendrons la piste désertique par laquelle passait l’itinéraire du rallye Paris-Dakar, pour arriver à midi dans la ville d’Agdz, dont la traduction littérale serait ” lieu de repos “. Autrefois, Agdz servait de point d’arrêt pour les caravanes reliant Marrakech à Tombouctou, porte d’entrée de la vallée du Draa et zone de bonnes dates. Nous visiterons le village de Tamenougalt, l’ancienne capitale des premiers habitants amazighs du Maroc, sa kasbah est le plus important complexe architectural et le plus beau du sud du Maroc. A la fin des années 80 du siècle dernier, le réalisateur Bertolucci a choisi cet ensemble architectural pour filmer plusieurs scènes de son film déjà mythique “Le ciel protecteur”. Son nom “Tamnougalt” en langue berbère signifie “carrefour” et en fait, c’est ce que ce lieu représentait dans le passé, un centre de carrefour de caravanes venant d’Afrique subsaharienne et puis nous partirons pour Ouarzazate, qui en langue berbère signifie “sans bruit”. Ouarzazate est aussi connu sous le nom de “Hollywood de l’Afrique”. Dans la ville il y a plusieurs studios de cinéma dont l’un des plus grands au monde, l’Atlas Studios. Hébergement à l’hôtel.

jour 7
Ouarzazate – Marrakech

Après le petit déjeuner, nous continuerons notre route à travers les montagnes du Haut Atlas pour atteindre la ville fortifiée, ou kasbah d’Ait-Ben-Haddou, qui a été fondée à l’époque de la route des caravanes entre le désert du Sahara et la ville actuelle de Marrakech. Les kasbahs étaient autrefois de grands villages berbères fortifiés conçus pour défendre la récolte et les palmeraies qui poussent le long de leurs lits. Ait-Ben-Haddou est protégé par l’UNESCO en tant que site du patrimoine mondial depuis 1987. En raison de la beauté de son environnement avec des paysages naturels à couper le souffle, de nombreux films sont tournés ici. Après la visite de la casbah, nous traverserons l’Atlas depuis Ait Ben Haddou jusqu’au col de Tizi-N-Tichka, à 2 260 mètres d’altitude, le point culminant du Haut Atlas, et d’ici à Marrakech. “La ville aux mille et une nuits. Nuit à l’hôtel.

jour 8
Marrakech

Marrakech est, avec Meknès, Fès et Rabat, l’une des quatre villes impériales du Maroc. Marrakech a été fondée en 1062 par Youssef Ibn Tachfin, le premier émir de la dynastie berbère almoravide, et était la capitale de l’Empire islamique.

Marrakech est l’une des villes les plus importantes du Maroc, et se trouve dans le sud du pays, au pied de l’Atlas. Elle possède de nombreux monuments du patrimoine mondial, ce qui en fait la principale attraction touristique du pays.

Après le petit déjeuner et à l’heure convenue et commencer la visite de Marrakech sur la place de la mosquée de la Koutoubia, à côté de la place de la Jamaa el Fna, d’ici nous entrons dans la médina cataloguée par l’UNESCO comme patrimoine mondial, marcher dans les rues du souk et visiter les principales attractions historiques qui abrite la médina. Les tombeaux Saadi, la Medersa Ben Youssef, le palais El Badi. A la sortie de la médina, nous prendrons un thé à la menthe sur les terrasses de la place animée Jamaa el Fna. “Tout un monde sur une place”, déclarée patrimoine oral de l’humanité par l’UNESCO, tout à Marrakech tourne autour de la place, dans cet espace public se rassemblent pour la remplir de couleur et de culture ; musiciens, conteurs, charmeurs de serpents, danseurs, dentistes, vendeurs de jus de fruits, acrobates, auteurs de lettres, porteurs d’eau, herboristes, femmes qui se font tatouer au henné “La tradition du décor avec des mains et pieds au henné est bien connue dans plusieurs pays du Maghreb”.

Après-midi libre pour votre plaisir. Une bonne option est d’approcher la place Jamaa el Fna au coucher du soleil, et de certaines des hautes terrasses de la place, observez lentement, la place se remplit de stands de nourriture éclairés par des centaines de lumières, et comme la nuit tombe, un nombre infini de personnes se rassemblent pour manger. Nuit à l’hôtel.

jour 9
Marrakech – Meknes – Fès

Départ tôt le matin pour Fès par autoroute, nous nous arrêterons à Meknès, l’une des quatre villes impériales du Maroc. Fondée au XIe siècle par les Almoravides (une tribu berbère appelée Meknassi), elle devient la capitale du Maghreb au XVIIe siècle. A Meknès, nous pouvons voir la porte Bad el Mansour, l’une des plus grandes et plus belles portes d’entrée du Maroc, construite en 1732. La porte de Bad el Mansour, est l’entrée habituelle de la Médina, où l’on peut admirer son souk, ses bâtiments historiques et la Grande Mosquée d’origine Almoravide du XIIe siècle. Nous continuerons jusqu’à Fès et resterons à l’hôtel.

jour 10
Fès – Destin

A l’heure convenue, transfert à l’aéroport et fin de nos services.

Mapa del recorrido

Voyages Maroc, Circuits 4x4 dans le désert, des visites guidées de Marrakech et bien plus encore ... Nous sommes experts en voyages organisés par le Maroc à vos besoins