Itinéraire des anciennes caravanes qui allaient traverser le Sahara vers Tombouctou.
JourTourRepasHébergement
1Origen - Fes DînerHotel
2Fes Petit déjeuner, DînerHotel
3Fes - Oujda Petit déjeuner, DînerHotel
4Oujda - Figuig Petit déjeuner, DînerHotel
5Figuig - Erfoud Petit déjeuner, DînerHotel
6Erfoud - Rissani – Merzouga - Ramlia Petit déjeuner, DînerHotel
7Ramlia Petit déjeuner, DînerHotel
8Ramlia – Ziz Valley – Sefrou - Fes Petit déjeuner, DînerHotel
9Fes - Destination Petit déjeunerNo
Extensión
9Fes – Meknes – Voluibilis - Fes Petit déjeunerHotel
10Fes - City of Origin Petit déjeunerNo

Inclus

  • Frais de transfert
  • Véhicule 4×4 en circuit privé
  • Chauffeur
  • Carburant
  • Visite guidée avec guide local pour la visite de Fès
  • Dromadaire (1 par personne)
  • Repas et hébergement indiqués dans le tableau.

Non inclus

  • Vol
  • Billets de concert
  • Boissons
  • Assurance voyage
  • Les pourboires et tout ce qui n’est pas inclus dans le programme
  • Tout service non mentionné dans la section inclut.

Planification du voyage

jour 1
Origin – Fes

Accueil et transfert à l’hôtel.

jour 2
Fes

Journée complète consacrée à la découverte de la ville de Fès, le soir nous retournerons à l’hôtel, pour un repos mérité.

Fès est considérée au Maroc comme le centre religieux et culturel du pays. La ville est divisée en trois zones, Fès el Bali (la vieille zone à l’intérieur des remparts), Fès-Jdid (la nouvelle zone où se trouve le Mellah, le quartier juif), et Ville Nouvelle (la zone française au nord-ouest de la ville). La médina de Fès el Bali est l’un des plus grands sites médiévaux au monde aujourd’hui. L’ensemble de la médina est déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO, ses souks et ses ruelles n’ont pas changé depuis le Moyen Age. Pour découvrir la médina de Fès el Bali, commencez par la porte Bab Boujloud, entrez dans le souk et marchez dans ses ruelles étroites et labyrinthiques, souvent en évitant les mulets chargés de gros ballots.

  • Visite de la madrasa Bou Inania, avec ses précieuses œuvres en bois de cèdre, stucs et marbres et décorations en onyx.
  • La zaouïa de Moulay Idriss, fondateur de la ville.
  • Le quartier andalou avec sa mosquée et la madrasa Es-Sahrij.
  • L’ancien palais Dar Batha, de style arabo-andalou, dédié aux arts et traditions de Fès.
  • La mosquée universitaire d’Al-Karaouine est l’une des plus anciennes au monde, fondée en 859 par Fatima Al-Fihri, fille de Mohammed Al-Fhri, un très riche marchand de l’époque. Après la mort de son père, Fatima et sa sœur ont reçu une grande somme d’argent, puis Fatima a décidé de créer la mosquée universitaire. A l’intérieur, vous pouvez voir de nombreux arcs, des mosaïques, des sculptures sur bois et des peintures d’une grande beauté.

Le quartier des tanneurs, au Moyen Age, la ville est devenue l’un des principaux centres commerciaux du Maghreb, étant le principal producteur d’adargas. (écu en cuir et de forme ovale), utilisé à l’origine par la cavalerie musulmane d’Al-Andalus, avec le nom d’addárqa.

Le Festival Mondial des Musiques Sacrées de Fès, créé en 1994, s’inscrit dans la vie spirituelle et artistique de la ville ; depuis sa création, cet événement a été un véritable succès international. Le Festival de Fès 2001 a été déclaré par les Nations Unies comme l’un des événements les plus exceptionnels contribuant au dialogue entre les civilisations. Elle a lieu chaque année en juin.

“Les musulmans andalous de la ville de Fès ont conçu le fez ou tarbush au XVIIe siècle, comme une mode de la haute société. Les artisans qui ont participé à sa conception étaient les membres les plus choisis des souks de la ville.

Jusqu’au XIXe siècle, la ville de Fès était le seul producteur, jusqu’à ce que la France et la Turquie commencent à développer ce produit.

djour 3
Fes – Oujda

Nous partons de fes par l’autoroute, nous arriverons à Oujda, et nous visiterons la porte de Bab el-Ouahab, autrefois dans les bastions de cette porte accrochés les têtes coupées des rebelles, de là nous entrerons dans la médina, célèbre pour ses stands d’olives. Dans les rues d’Oujda ils sont très animés, il est habituel de trouver dans n’importe quel coin de la ville des musiciens de rue, surtout en été et pendant le mois du Ramadan.

Pendant le mois de juillet, l’un des plus importants rassemblements musicaux d’Afrique du Nord se tient dans la ville, le Festival de musique d’Oujda Räi, qui accueille d’innombrables artistes du monde entier.
Nuit à l’hôtel.

jour 4
Oujda – Oasis de Figuig

Après le petit déjeuner, nous quitterons Oujda en direction de la route parallèle à la voie ferrée minière construite par les Français en 1930.

D’Oujda à Figuig, nous parcourrons environ 300 km à travers d’étonnants paysages sahariens remplis de dunes, de camps nomades et de petits villages berbères peu habitués à recevoir des touristes.

Dans l’oasis de Figuig est formé par 7 villages différents, séparés par une courte distance les uns des autres, est une structure traditionnelle dans les oasis isolés du Sahara.

Des sept villages, Zenaga est le plus grand et El-Maiz est considéré comme le plus beau, on y trouve d’incroyables rues voûtées et de grands porches. Une ressource très ingénieuse pour atténuer la rigueur des températures estivales élevées. Dans le Figuir, comme dans tout le sud du Maroc, il est habituel de trouver des sanctuaires blancs “morabitos”, une partie importante du culte populaire, ce sont des tombeaux de saints que les fidèles visitent pour les vénérer ou pour bénéficier de la protection “la baraka”. Dans les rues et les marchés de Figuir, nous verrons des femmes vêtues d’une tunique entièrement blanche qui couvre tout leur corps, ce sont des femmes mariées. Tout cela fait partie de la tradition.
L’oasis de Figuig compte jusqu’à 200.000 palmiers dattiers, visiter la palmeraie et les villages est une expérience qui nous montrera le mode de vie des communautés dans les oasis.

jour 5
Oasis de Figuig – Boudnib – Erfoud

Après le petit déjeuner, nous quitterons Figuig en direction d’Erfoud, par la route classique où passait le rallye Paris-Dakar, en laissant derrière nous les oasis de la partie Est pour entrer dans la région historique du Tafilalt qui fut pendant des siècles la fin des caravanes qui traversèrent le Sahara vers l’Afrique occidentale par la route du sel. Nous longerons la hamada pré-saharienne du Guir jusqu’à Boudnib et nous continuerons à travers les palmeraies abondantes de la vallée du Tafilalt baignées par la rivière Ziz jusqu’à Erfoud, où nous passerons la nuit et point de départ pour visiter les dunes.

jour 6
Erfoud – Rissani – Merzouga – Ramlia

Après le petit déjeuner, nous partirons pour Rissani, à 20 km d’Erfoud, nous visiterons le marché, un important centre commercial fréquenté par les gens du désert. Le marché de Rissani est ancestral, dans lequel il y a des artisans du bois, de la vente de bétail, d’épices… ici nous pourrons voir le curieux Parking des ânes, où les gens qui vont au marché gardent les animaux ici.

Rissani est aussi un lieu de rencontre pour les collectionneurs, les chasseurs de fossiles et les chercheurs ; à proximité se trouvent de nombreuses carrières de minéraux et de gisements fossiles.

Historiquement, Rissani était un royaume entre le 8ème et le 14ème siècle, connu sous le nom de Siyilmasa et très important dans la région en raison des caravanes transsahariennes et du mouvement commercial qui existait à l’époque, rivalisant avec Fès et Marrakech. D’ici sont arrivées de grandes caravanes de chameaux qui exportaient des métaux, des tissus et des dattes au Soudan et en Guinée.

Ibn Battuta raconte son voyage au Mali en 1352 :
Je suis arrivé dans la ville de Siyilmasa, qui est l’une des plus belles et des plus abondantes en excellentes dates, dans laquelle la ville de Bassora lui ressemble, mais celles de Siyilmasa sont meilleures (…) J’ai acquis des chameaux et me suis mis en voyage dans une caravane où beaucoup de marchands de Siyilmasa voyageaient. .

Dans le centre de Rissani nous visiterons le ksar AbouAm, l’une des rares forteresses de boue totalement habitée.

Dans l’après-midi, nous réprimandons la route du désert et retournons à Merzouga. Connu pour “la porte des dunes”, pour être situé au pied des dunes, aussi connu comme “Erg Chebi”, véritable merveille de la nature dans un paysage qui change constamment, on dit que ce désert de dunes a le plus grand du monde. Des traitements contre les rhumatismes sont en cours dans les sables du désert de Merzouga. Au pied des dunes, nous quitterons le 4×4 et monterons à dos de chameaux qui nous emmèneront vers les hautes dunes du désert pour profiter d’un coucher de soleil inoubliable. Nous passerons la nuit dans une tente berbère et profiterons d’un dîner traditionnel animé par le son du tam-tam (tambour), dans le cœur le plus authentique du désert.

Grimper les dunes, regarder le coucher et le lever du soleil sont quelques unes des expériences qui ne nous laissent sans doute pas indifférents.

jour 7
Ramlia

Nous nous lèverons tôt pour voir le lever du soleil dans les dunes, et après un bon petit déjeuner nous visiterons l’oasis de Ramlia, une belle oasis de palmiers dans la région du Tafilalt, située dans le sud-est du désert du Sahara, à côté de la frontière de l’Algérie et du Maroc.

La piste qui mène à Ramlia traverse de magnifiques paysages désolés. Ramlia est au milieu de nulle part, ses habitants sont d’anciens nomades, amateurs d’hospitalité et de tradition, ils appartiennent tous à la tribu des Aït Khebbach, qui fait partie du grand groupe amazigh des Ait Atta du désert du Sahara du sud-est du Maroc. Nous entrerons dans la palmeraie où se trouvent les vergers irrigués par la tergua ou canal ancestral d’irrigation de collecte et de conduction des eaux souterraines qui est intimement lié à la vie des oasis et à leur culture.

Dans les environs de Ramlia nous verrons aussi la nécropole préhistorique et les gravures rupestres de la zone de la période du Sahara humide.

La nuit, nous dînerons et dormirons dans un hôtel situé au milieu du désert le plus pur.

jour 8
Ramlia – Vallée du Ziz – Sefrou – Fès

Nous prendrons le petit déjeuner et passerons une partie de la journée dans la vallée impressionnante de la rivière Ziz. Nous traverserons ses majestueuses gorges aux paysages montagneux incroyables bordés d’oasis et de fortifications.

Nous traverserons le col du Haut Atlas de Tzi n’Talrhmeht, connu sous le nom de “col des chameaux”, qui nous conduira à Midelt, où nous ferons un bref arrêt dans les célèbres forêts de cèdres du Moyen Atlas, où vit une des dernières communautés de singes de Barbarie, une espèce de macaque que l’on peut seulement voir ici et à Gibraltar.

De Midelt nous arriverons à la province d’Ifrane, située dans le Moyen Atlas dans une région montagneuse à 1713 mètres d’altitude et avec un climat froid, qui a influencé le surnom de la petite Suisse africaine, à la sortie d’Ifrane, nous prendrons le chemin pour arriver à Sefrou, lieu médiéval avec sa magnifique médina protégée par les murs du XVIII siècle. Sefrou signifie en langue berbère “lieu de refuge”, la ville doit son nom à la tribu des Ayt Sufru, une tribu berbère de religion juive des premiers siècles de notre ère. Le Festival de la Cerise de Sefrou est inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2012. Chaque année, en juin, les habitants de la ville de Sefrou célèbrent pendant trois jours la beauté naturelle et la richesse culturelle de leur région, symbolisée par la cerise. Le marché hebdomadaire de Sefrou est intéressant, attire les Berbères de la région et est un bon endroit pour découvrir la culture de la région.

Après une promenade à travers la ville, nous irons à Fès, où nous logerons à l’hôtel.

jour 9
Fès – Ville de destination

A l’heure prévue, transfert à l’aéroport et fin de nos services.

EXTENSION À MEKNES – VOLUBILIS – MOULAI IDRÍS

jour 9
Moulai Idrís – Volubilis – Meknes – Fes

Petit déjeuner à l’hôtel et ensuite nous irons à la ville de Mulay Idris, élevée sur un rocher, à 70 km de Fès et à 4 km de Volubilis.

Mulay Idris est l’un des lieux de pèlerinage les plus célèbres du Maroc. Le Mausolée (Zaouia) de Mulay Idris est un sanctuaire dédié au roi du Maroc entre 807 et 828 et fondateur de la ville. Mulay Idris est le saint le plus vénéré dans tout le pays et il y a des milliers de musulmans qui visitent le mausolée pour obtenir sa bénédiction. Après la visite, nous entrerons dans la ville romaine de Volubilis, pour admirer l’arc de triomphe, les colonnes du capitole et les magnifiques mosaïques. La ville de Volubilis est le site archéologique le plus important du Maroc et inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Après la visite de Volubilis, nous continuerons vers Meknès, une des quatre villes impériales du Maroc. Fondée au XIe siècle par les Almoravides (une tribu berbère appelée Meknassi), elle devient la capitale du Maghreb au XVIIe siècle. A Meknès, nous pouvons voir la porte Bad el Mansour, l’une des plus grandes et plus belles portes d’entrée du Maroc, construite en 1732. La porte de Bad el Mansour, est l’entrée habituelle de la Médina, où l’on peut admirer son souk, ses bâtiments historiques et la Grande Mosquée d’origine Almoravide du XIIe siècle. Hébergement à l’hôtel à Fès

jour 10
Fès – Ville d’origine

A l’heure prévue, transfert à l’aéroport et fin de nos services.

Mapa del recorrido

Voyages Maroc, Circuits 4x4 dans le désert, des visites guidées de Marrakech et bien plus encore ... Nous sommes experts en voyages organisés par le Maroc à vos besoins